Président du jury

Jean Becker

Le scénariste et réalisateur Jean Becker présidera un jury composé de 3 autres personnalités de la musique et de l’audiovisuel. Jean Becker commence sa carrière comme assistant- réalisateur pour son père Jacques Becker (dans Touchez pas au grisbi) mais collabore aussi avec d’autres cinéastes de renom tels que Julien Duvivier et Henri Verneuil. L’apprenti réalisateur signe au début des années 60 quelques films policiers avec Jean-Paul Belmondo en vedette, qui deviennent de grands succès, comme Un nommé La Rocca (1961) et Echappement libre (1964) ou Tendre voyou, (1966) . Pas de caviar pour Tante Olga constitue, en 1965, une incursion inattendue mais plutôt bienvenue dans un comique farfelu. Après un long silence de près de vingt ans, son Eté meurtrier (1983), qui révèle Alain Souchon au cinéma, le remet au premier plan. Le film obtient un énorme succès, se voit nommé aux César et est présenté au Festival de Cannes. En 1994, Elisa décroche un joli succès critique et public et replace Vanessa Paradis sur le devant de la scène cinématographique. Jean Becker tourne régulièrement et souvent avec ses amis acteurs comme Jacques Villeret et André Dussollier, qu’il dirige notamment dans Les Enfants du marais (1998), film teinté de nostalgie qui magnifie les petits moments de bonheur du quotidien, et dans Un crime au paradis (2000), sorte de satyre sur les relations d’un couple qui ne s’aime plus. Les deux films obtiennent des scores honorables au box-office. Jean Becker se spécialise alors dans la comédie dramatique grinçante, avec des films tels que Effroyables jardins (2002), Dialogue avec mon jardinier (2007) ou encore Deux jours à tuer (2008), pour lequel il collabore pour la première fois avec Albert Dupontel. Deux ans plus tard, le cinéaste choisit de réunir deux figures du cinéma français pour La Tête en friche : Gérard Depardieu, qu’il retrouve quinze ans après Elisa, et Gisèle Casadesus, qu’il a dirigée dans Les Enfants du marais. Il faut à nouveau attendre deux ans pour découvrir son film suivant, le drame Bienvenue parmi nous avec Patrick Chesnais et la débutante Jeanne Lambert. Puis en 2014, sort la chronique hospitalière Bon Rétablissement ! Son dernier film, tourné en 2017, est Le Collier rouge, adaptation du roman homonyme de Jean-Christophe Rufin.

Véronique Boulanger

Véronique Boulanger a notamment été dirigée par les réalisateurs (dans le désordre ): Gérard Jugnot, Patrice Leconte, Philippe Harel, Michel Munz, Gérard Bitton, Jean-Charles Tacchella, Eric Assous, Gabriel Aghion, Robin Davis et Jean-Marie Poiré . Elle a eu comme partenaire notamment (dans le désordre ): Michel Serrault, Christian Clavier, Jean Reno, Patrick Chesnais, Didier Bourdon, Gérard Lanvin, Karine Viard et dernièrement Arnaud Ducret dans Les dents pipi et au lit d’Emmanuel Gillibert. Anecdote musicale : « Il m’a fallu 3 mois de répétions tous les jours pour jouer au violon le thème de la musique du film d’Eric Assous Sexes très opposés composée par monsieur Jean Claude Petit (j’ai été coachée par la merveilleuse Anne Gravoin) . Et ce rôle de violoniste ratée a sûrement contribué à ce que je décroche un prix d’interprétation ! »

© François Goize

Alexis Rault

Né à Nantes, Alexis Rault étudie la musique classique au Conservatoire Supérieur de Rennes. Après des études supérieures de commerce en France et en Espagne, il enchaîne une centaine de concerts, notamment en première partie de Renan Luce ou Michel Delpech. En 2008, Dominique Besnehard fait appel à lui pour composer la musique du film L’amour dans le sang, adaptation du récit autobiographique de Charlotte Valandrey. Dès lors Alexis se concentre essentiellement sur la musique de films où son style intimiste et sensible se prête parfaitement aux images. Il a travaillé sur une quinzaine de long-métrages, dont Les souvenirs de Jean-Paul Rouve, Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste ou Fiston de Pascal Bourdiaux. En 2016 il compose la musique de Quand on a 17 ans d’André Téchiné, sélectionné en compétition officielle pour l’Ours d’or du 66e Festival de Berlin. En 2017, il est le compositeur de Nos années folles, le nouveau film d’André Téchiné, projeté en Sélection officielle au Festival de Cannes.

Alix Benezech

Alix Benezech est très tôt baignée dans une atmosphère multiculturelle et très littéraire. Elle passe l’audition pour le Fantôme de L’Opéra au Théâtre 14 mis en scène par Henri Lazarini. Elle est repérée par un agent et commence quelques apparitions au Cinéma. De petits rôles comme dans Venus Noire d’Abdelatif Kechiche, La Belle Saison de Catherine Corsini, L’Odeur de la Mandarine de Gilles Legrand, aux seconds rôles comme dans BIS de Dominique Farrugia, Camping 3 de Fabien Ontoniente, aux rôles principaux où ses interprétations sont récompensées, notamment dans Le Quepa sur la Vilni de Yann Le Quellec présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes et La Vie Nous Appartient d’Alex Lee. Ce film qui parle du sujet délicat du suicide chez les adolescents est le premier projet international pour Alix Bénézech. Sa carrière à l’international prend une autre dimension en 2017 alors que Tom Cruise et Christopher McQuarrie la choisissent pour être la «frenchie» de Mission Impossible Fall Out. Elle tourne ensuite sous la direction de Clint Eastwood dans le film The 15 :17 to Paris.

© Emilie Carpuat